J10 – Accessible VS Usage

Quand accessible ne veut pas dire fonctionnel.

A l’issu de ces 10 jours, je souhaite vous faire part de plusieurs aberrations constructives qui nous rendent la vie dure quand on est en fauteuil.

N°1 – Des rampes trop abruptes.
Beaucoup de commerçants ont entrepris des travaux pour mettre en place des rampes fixes à l’intérieur de leurs magasins. C’est très honorable de leur part, mais je pense qu’il aurait dû les tester avant….car une pente à 12% sur plus d’1 mètre, ça ne s’appelle plus du sport mais du suicide ! Dans ce cas, il faut prévoir une sonnette à l’extérieur du magasin pour aider les personnes qui en ont besoin. Pour ma part, quand je vois une rampe trop pentue, je n’ai pas envie d’y entrer.

N°2 – Des espaces d’usages non fonctionnels
Je me gare dans un parking souterrain près de la gare car je suis sûre de pouvoir sortir le fauteuil de la voiture en toute sécurité. Je descends au niveau -2 et trouve une place à proximité de l’ascenseur. Pour le moment, tout va bien. J’appelle l’ascenseur et je rentre de face (cette information est importante). Celui-ci est accessible, il y a tout juste la place pour moi et une personne valide. Nous arrivons au niveau 0. Et là, c’est une blague !
Les portes s’ouvrent, et je me retrouve dans un sas de 1m40 par 1m mais à l’envers. Pour accéder à l’extérieur, je dois appuyer sur un bouton, puis pousser la porte. Cependant, comment faites-vous quand vous arrivez dos à la porte sans espace de rotation ? Heureusement, la personne qui était montée avec moi m’a ouvert la porte. Sinon, j’aurais dû redescendre au niveau inférieur et prendre l’ascenseur et m’installer dans l’autre sens.
Une pancarte à l’entrée de l’ascenseur serait nécessaire…..

N°3 – Des équipements sanitaires mal posés ou manquants
Lavabo trop haut, poubelle à pédale, absence de chaises ou bancs adaptés dans les douches etc. Pleins de petits détails qui nous paraissent anodins pour des valides mais qui sont inconfortables pour des personnes en situation de handicap. Accessible encore, mais pas fonctionnel.

N°4 – Des espaces de détentes et du mobilier gênant
Je me suis allée à la gare et je découvre un petit salon pour attendre patiemment son train. Alexandre et Marine, qui m’accompagnent chaque jour dans mes excursions me soulèvent cette question : “tu fais comment en fauteuil pour accéder aux tables ?” En effet, chaque petite table est entourée de 4 fauteuils. Sur les deux faces restantes, l’une est prise par une cloison protégeant les voyageurs du quai et de l’autre il y a une lampe…. Dommage c’était presque réussi.

Je pense que la liste peut être longue.

N’hésitez pas à mettre des commentaires avec vos témoignages. Des lieux accessibles mais non fonctionnels. A vos claviers !!!

 

Crédit photo: © Alexandre GELAY

 

3 comments

  1. Je suis d’accord avec vous concernant les rampes d’accès aux magasins. Beaucoup sont trop pentus et ne permettent pas d’accéder seul aux espaces. Vous ne parlez pas de toilettes et pourtant il y aurait un livre à écrire sur les toilettes. Il y a eu des progrès car pendant des années aucun toilette n’était accessible. Maintenant, on en trouve de plus en plus. Mais, lorsqu’elles sont accessibles, elles servent souvent de débarras, les barres (quand il y en a!), sont rarement au bon endroit, les portes sont tellement larges que l’on ne peut plus entrer avec son fauteuil…

  2. Certes, 12 % est un peu beaucoup, mais il y a peut être une raison pratique liée à la configuration de l’entrée, du trottoir etc. Ne jugez pas trop vite. Au fond, tout en étant ni architecte, même pas en FR, mais néanmoins “à mobilité réduite”, je connais le concret depuis des années. Mon approche militante est d’approfondir avant de juger. Et quand des municipalités sont défaillantes, je leur écris avec quelques résultats positifs. Bonne continuation, nevertheless.

  3. Bonjour,

    Votre initiative est super, elle vous fait prendre conscience d’une partie de ce que nous vivons chaque jours, pour moi sa fait 19 ans de tétraplégie.
    Cela va vous aider dans votre travail et vous serez de très bon conseil pour une personne en situation de handicap, pour les “autres” cela dépendra de la réceptivité ou de votre degré de persuasion…

    Malgré vos galère vous avez une “certaine chance dans votre handicap” , celle d’avoir tous vos muscles qui fonctionnes même inutilisé, sa aide beaucoup dans les déplacement, l’équilibre, le transport de charge, pensez y
    lors de vos prochaines expériences cela vous permettra de jauger avec plus de précision les difficultés que vous rencontrez.

    Vous vivez en milieu urbain, malgré tout il y à des transports en communs ou des services de taxi pour les déplacements, etc, etc,
    essayez d’imaginer le même quotidiens a la campagne ou en montagne, c’est encore plus difficile et il vous faut un moyen de locomotion, voiture ou fourgon qui coûte une fois aménagé le prix d’une Grosse Berline de Luxe Haut de Gamme.

    Je vous invite a venir visiter notre forum d’A.L.A.R.M.E. (http://alarme.asso.fr/forum/) cela vous permettra d’avoir peut être des idées plus précises concernant certains pan de notre vie d’handicapé.

    En tout cas, j’apprécie ce que vous faite Cécile mais soyons réaliste, localement vôtre initiative portera ces fruits, sur le plan national nous sommes les oubliés de nôtre patrie.
    Les handicapés sont juste des électeurs pour la majorité des politiques.

    Bonne continuation dans cette aventure qui vous sera enrichissante. 😉

    Gilles

Comments are closed.