J 20 – Les Transports en commun

Aujourd’hui, je teste les transports !
Après le train vendredi, c’est au tour du bus et du tramway.

Une fois la voiture garée devant chez moi, direction l’arrêt de bus pour retourner à l’agence.

Le bus arrive, un petit bip signale le déploiement de la rampe. Jusque-là, cela n’a pas l’air si compliqué.
Dans le bus, je n’avais plus de recharge sur ma carte. Compte tenu du monde, j’ai demandé à Alexandre, (une des personnes qui m’accompagne), d’aller prendre un ticket à ma place.

Une place est réservée pour les personnes en fauteuil. “mettre le fauteuil dos vers l’avant et les freins bloqués” En effet, les freins sont nécessaires même obligatoires. Je me suis installée comme indiqué, mais dans ma position, il était difficile d’apercevoir le bandeau lumineux qui indique les arrêts. Une petite voix annonce les arrêts mais ce n’est parfois pas très perceptible avec le brouhaha des passagers.

Un petit bouton bleu me permet de prévenir le chauffeur que je descends au prochain arrêt. La rampe se déploie et une maman avec sa poussette me double pour passer. Vous avez vraiment la sensation de déranger tout le monde. Les regards sont tournés vers vous, on a l’impression que les gens ont peur de rester bloqués dans le bus.

Une fois dehors, direction le tramway. Aucun souci, il est accessible. Cependant, j’ai cherché un petit moment où se situait le logo handicap pour m’y mettre et gêner le moins de monde possible. J’ai trouvé !  Un peu haut le pictogramme pour des personnes en fauteuil qui ne font pas plus d’1m20. Une jeune fille est assise juste là. Elle me regarde, mais ne bouge pas…..bon bah….je reste devant la porte….

On descend quelques stations plus loin.

Si je fais un état des lieux de mon déplacement depuis chez moi jusqu’à l’agence, je dirais que j’ai rencontré plus de difficultés au niveau du chemin entre l’arrêt du tramway et l’agence, plutôt que dans les transports.

Peut-être que certains tourangeaux en fauteuil n’auront pas le même discours mais j’attends justement les retours pour apprendre encore plus sur les difficultés rencontrées. Donc n’hésitez pas à m’envoyer vos messages !

comme-sur-des-roulettes-criau-33

 

Crédits photos: © Marine NOEL

3 comments

  1. Bonjour,
    effectivement les transports s’adaptent de plus en plus aux personnes en situation de handicap même si ce n’est pas encore parfait… Des espaces ont étés conçus dans ce but, mais il y a toujours des personnes (qui n’ont en aucun cas besoin de cet espace) peu réceptives qui préfèrent “squatter” à ces endroits –‘

  2. Mon tout premier voyage en tram’ avait été particulier, je venais d’acquérir mes «roues» et devais rentrer sur Monconseil au départ des Deux Lions… mieux vaut trouver sa place rapidement et s’y tenir ; rouler dans un véhicule en mouvement donne rapidement le mal des transports 🙂

  3. Bonjour,
    A rajouter sur la liste des lieux qui posent de grosses difficultés :
    Les cimetières, souvent les allées sont gravillonnées.
    Les manifestations en plein air : concert, vide grenier, brocante organisées sur des terrains en herbes avec de nombreux trous.

Comments are closed.